Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 22:34

Mes-images-2-0025.JPG

Repost 0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 15:49

Oui au début je n'hésitais jamais à me frapper lorsqu'un mécontentement se faisait trop ressentir. J'accueillais toute la détresse du monde sur mes joues de puceau en chialant comme papi qui se chie dessus. Faut pas se mentir, les claques ne suffisent plus au bout d'un moment et l'on passe aux poings fermés. Là on peut commencer à parler de douleur et contempler le rouge du sang sur le miroir. Tout ça pour calmer une simple crise de pré pubère atrophié de vie sexuelle. Bon mais voila, encore une fois, un poing on s'y habitue. On se fait chier à coup de patate. Là, on peut commencer à envisager le poing américain, mais tant qu'on y est, on le prend à clou. on le prend aussi dans la gueule afin de la faire virevolter à l'hôpital pour qu'elle revienne recousue. On a tout de même eu le temps de tomber amoureux de l'infirmière à gros néné qu'on se faisait un plaisir d'appeler toutes les 2 minutes pour garder l'érection en forme.

Le tazer ? Pour les tafiolles. Jme prends un court-circuit à l'usine tous les matins. Jme shoot au pompe 5 fois par jour et je m'émascule à la truelle histoire d'oublier que je baise pas. Ou non...Pire...Que j'ai failli baiser mais que comme d'hab, j'ai tout fait foirer à la dernière minute. Seppuku journalier pour garder la forme.

J'ai toujours un lance-roquette sur moi au cas ou j'ai une petite déprime et dernièrement j'ai fait péter le tank, un magnifique Leopard 2 A4CHL. Il a du mal à rentrer dans mon jardin mais mon voisin est décédé donc j'en profite un peu.

Mon missile nucléaire aussi est efficace mais on s'en branle car hier, en marchant dans la rue je suis tombé sur une personne. Et cette personne m'a tué.

Elle m'a tué avec une claque. Elle m'a dit que je ne faisais que me pincer depuis le début. En effet mon char, mon missile, mes cicatrices n'existaient pas.

Elle m'a montré son arsenal et j'ai abdiqué.

Tepu.

 


Repost 0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 18:30

Roh la vieille journée de merde. Il y a le dernier radiohead qui vient de sortir donc tous tes connards de contacts le partagent sur fb. Alors déjà t'es sur fb, ça craint, mais en plus, t'es le seul gars qui aime pas Radiohead. Et ya aussi que t'aimes pas la Lomographie mais t'as pas le choix, les connards de hipsters sont partout et s'échangent le clip du connard de chanteur qui danse la connerie en se branlant sur un pseudo cliché lo-fi qui n'a rien sauf un grain pourri comme seul argument. Bref une journée de chiasse à connard pour un connard qui n'aime pas ses confrêres.

 

On peut aussi parler de jalousie.

 

0026226571

Repost 0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 19:56

Vous savez ce que ça donne un loser qui boit ? Un loser bourré. Et un loser qui arrive à plaire à une meuf ? un loser bourré mais content. J'ai comme l'impression que j'arrive à atteindre certains buts que je m'étais fixé lors de ma naissance. Comme par exemple sourire. Ou sourire mais sans jouer la comédie. Alors au fond de moi, je dis pas, ya toujours monsieur l'anticonfiance qui s'en mêle pour éviter toute déception et ainsi continuer à mener une vie plate et vachement marrante comme............Un bilboquet.

Non je vous dis de la merde, Un bilboquet c'est vachement fun si on sait s'en servir. La dernière fois, par exemple, un enfant est venu me voir pour me demander pourquoi j'avais de la "barbe comme les arabes" (barbe d'une semaine). HAHAHAH qu'ils sont cons ces enfants ! Sans plus attendre j'ai joué au bilboquet avec ma bite et sa bouche. Voila ! Là, c'est marrant. C'est donc bien la preuve qu'une vie plate peut devenir intéressante si on la tord comme ton oreille ou tes tétons.

 

La dernière fois, quelqu'un est venu me dire, droit dans les yeux : Tu n'es pas quelqu'un de bien.

J'ai apprécié sa sincérité et son foie était vraiment bon à pénétrer. Après tout (surtout après le dîner post-sexuel), il disait vrai. Je ne suis pas quelqu'un de bien, et il pouvait se permettre de le dire car il savait. Il savait tout, il avait collecté toutes les données de la vie. Chaque parcelle d''infini pénétrait son esprit lucide. Il connaissait la vérité, il l'avait lu sur internet et dans les paroles sages de son expérience complète. Il interprétait la nature et tout ce qui en découlait comme quelque chose de fixe et fini. Il était fort. Il s'appelait "intelligent", il sauvera le monde évidemment car il est parfait et il nous fait tous rire.

Et donc j'ai joué au bilboquet avec lui aussi.

 

http://i229.photobucket.com/albums/ee85/chibacrew/006h8p5k.gif

Repost 0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 23:10

voila le post tant attzbndu ou je doi ecriri bourré alors oui ct  dejaj un evenement  et pui bon allé oh on va se mentire ....(nnen sna s ee"e") falé que ce sa un moment ou je sais pas jatend rien et enf é ça vien tout seul cpan dififielicile decrire bouré snanf aire des faurtes mé jvoulé encore bous dire mercii passke c kenmeme un evevelmentn de reussir a communiqueé alors quejsuissoussky dailleurq jme demande si vous aleé kire jusquiicici parecque frandhement ct ya din"tétérssant a lire mais ^pouir la peinhe vu tu li jusuqicii jte fai un bisou s sur la testicule/opvairere droit(e,j) et pusi jtesouhète une bone Nuit. a part si come moi tu va te brnalé en pensant a la revolution arabe ou le meutre en série ou binen quoivoila

tumblr lfldhxIy6K1qbqt8go1 500

Repost 0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 17:39

C'est officiel : je bande trop.

 

Je bande à tout va. Je rêve de parois vaginales, même quand je divague dans les transports en communs, je dois subitement cacher mon érection naissante sous la jambe pour éviter de torcher le travail sur mon jean. Les filles dans la rue me font rêver et je ne regarde plus que leurs hanches et imagine dans quelle position elles seraient les plus explosives. Je regarde des arabes, des noires, des blanches, des asiatiques et même des emos. Elles ont toutes un faciès qui fait remonter en mon corps perturbé une violente envie de destruction anale et d'amour.

Du cul avec de la sueur, des grimaces graves et des couinements féminins trempés dans le martellement du creux des reins qui s'abat sur ma faiblesse érectiles. Je m'en vais mordiller des fesses. je ne sais où, je ne sais quand.

Et arrêtez de me dire des mots du genre "bonjour" "j'aime bien ce que tu fais" "tu es drôle" et tout ça. À mes yeux, ce sont des propositions indécentes auxquelles ma réponse immédiate sera sans forcer "tu m'envoies une photo de tes seins ?"

je n'avais pas créé cet espace pour pécho des schneks et je pensais que ça allait produire le contraire : les faire fuir. Ça a l'effet inverse de la réalité, ce qui a tendance à me rendre amoureux vite fait bien fait. Et moi l'amour, ben ça me fait bander aussi.

Voila, ne prenez pas en compte cet appel du désespoir, allez manger une glace avec vos enfants, faites un minigolf, je sais pas mais passez à côté de cette bouse. Je suis désolé pour ces seins et ces culs ayant repeint mon mur, j'arrête, promis.

 

Crazy People Who Clothe Themselves In Bees For Hoots! 3

Repost 0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 12:25

Re

Difficile à croire, mais j'étais plongé dans des rapports sociaux. 1292412529934

Repost 0
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 17:46

lipskiss

 

J'ai peur dans la rue, je sais pas trop pourquoi je vis mais je m'en branle, j'écoute un peu du commercial et c'est pas grave parce que je sais qu'au fond, je suis quelqu'un de bien qui sait faire la part des choses. Je suis pas raciste puisque je parle un peu le verlan et je Gad Elmaleh des fois sans faire exprès. J'aime bien les gens intelligents, surtout les femmes belles. Je suis apolitique, ça veut rien dire, mais ça veut bien dire que je suis pas content en gros. Tous les jours je fais la révolution en fumant des joints devant mon ordi, j'accepte des meufs sur fb même si elles ont 14 ans et après je leur parle plus trop. Je sais que je ne connais pas la vérité donc je le fais savoir. Mais j'aime pas trop les gens qui ne pensent pas comme moi. Et puis la religion c'est vraiment has-been, je trouve qu'elle comporte un magnifique message mais qu'elle est mal utilisée par l'homme. Alors je crache sur mes semblables, ils sont tous cons et moi non. Putain mais je m'intéresse à rien en fait, je suis vide. Bon je vais me préparer un sandwich et le bouffer en en foutant de partout. Mon sopalin me servira pour le porno quotidien. Bon jme fais chier là. Jme branle. Je suis déprimé. Je joue. Jvais boire........ Je suis super heureux en fait, j'avais pas vu ! faites que je trouve un nouveau truc d fou ce soir.! Aha je croi que je vais vomirrrrr j'ai aps trop envie debougger alors je vais pisser dans ma bouteille de bière fuck !!! ya pas assez de contenant à contenu et ça déborde !!!!!!!!!!!!!! EH MEEEERDE La pisse est blanche et me fait tourner la teêtee !! *respire fort pour pas vomir* Bonvais dormri bordel de foutre les femmes c des pPpppppUTTTTETSS !!!!!!!!!!!!!!!!!! ARGEHKVBJJNMKPOU0°546IG%ËJH

 

Il se reveillera avec une barre et ne se rappellera pas tout de suite  qu'il doit encore nettoyer la pisse sur le sol. Mais je vous rappelle qu'il est comme tout le monde, il aime et déteste selon les moments.

Repost 0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 16:43

J'imite à merveille cette salive ébruitant ton désir

Avec elle, j'accule à désir les feuilles ocres

Il m'en faut peu pour t'écouter

 

Fais semblant de ne pas être là

Accroche ta corde en serpentin

Irréelle dans son effroi

Tacite dans sa turgescence


Colorée à même tes reins

Adulée du haut de tes mains

Castrée dans son enfreint

Amer est la vague de saveur

 

Dors dans un cocon de fusil

Arbore avec ton cuivre brillant

Nonante--neuf jardins de verglas

Soit avec moi dans la brûlante cataracte

 

Ta* bouche ne dit mot

A raison d'en dire trop

 

Boudoir informe

Obsolète litanie

Uruguayen coloscopé

Comme il est simple de parler pour n'ainsi rien dire

Haubert de la prose du rien

En fait la poésie c'est pour les branleurs, lol.

 

1292253155483.jpg

 

* Petit changement de "Ma" à "Ta" effectué, suite à une proposition des plus judicieuses de Ev et Sékateur 

Repost 0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 16:38

Couetshoes

 

Encore une journée sans surprise. Une de ces journées où je me dois de confronter mon esprit au fait que les grandes habitudes me tuent chaque jour. Et il en va de même pour la plupart d'entre vous je le sais. Pas que je m'honore d'une science infuse (vous êtes d'accord que mon esprit est d'une perversion inégalée et ce n'est certainement pas dû à l'intelligence), mais il va de soi que notre grand Dieu à nous tous, l'internet, à ceci de mauvais qu'il nous éloigne de nos sens. Alors oui, hier j'ai commencé à lire Siddhartha (Hermann Hesse) et ceci m'a marqué que lors de son périple, il croisa Bouddha et ne le suivit pas car il trouvait que l'illumination était personnelle et non rattachable à une doctrine, aussi puissante soit-elle. Or, notre doctrine à tous, que nous le voulions ou non, c'est celle du libre partage de l'information sur notre toile sacrée. Elle nous a tous ouverte les yeux, elle nous les a même volé. Et je vous assure que dehors je ne vois plus rien sinon une couleur monotone qui varie seulement selon la distance qui me sépare de mon ordinateur. Il faut le dire comme cela doit être dit, nous perdons contact avec notre corps et notre esprit en pâtit forcément. Ne soyez plus étonné si des gens mangent leur intestinage, c'est une manière comme une autre de se sentir vivant. Et être vivant c'est d'avoir des sensations, bonnes ou mauvaises. Les sensations passent par l'expérience du corps et ses 5 sens. Ceux-ci, comme tout chose, ont besoin de stimulation et d'air frais. Une libération s'impose selon moi, celle qui nous délivrera de la fatalité inscrite dans un 1984 bien trop naissant à mon goût. Demain, je prends mon fusil à pompe, ma machette, un jus d'orange et je vais tuer autant de monde que possible. Ceux qui s'en sortiront voudront à leur tour me tuer et comme ça, on va vraiment golri notre race un peu.

 

 

.
Promis, demain je fais dans le mignon.
Repost 0

Présentation

  • : Ma vie est great
  • Ma vie est great
  • : Espace personnel n'ayant d'autre but que le vide et l'anéantissement de tout intérêt pour quoi que ce soit sinon moi, et toi jeune femme perdue dans la brousse de la vie moderne. Sinon je raconte des choses plus ou moins intéressantes selon mon humeur.
  • Contact

Recherche

Important

Catégories